Adresse :
Cours Gordon Bennett Ixelles
Coordonnées GPS :
50.8049 , 4.3936
Contributeurs :
Sylvolutions
Promenade d'arbre en arbre - Boondael

Carte d'identité

Catégorie :
Arbre remarquable
Nom en latin :
Sequoiadendron giganteum
Nom en français :
Séquoia géant
Nom en néerlandais :
Mammoetboom
Nom en anglais :
Giant sequoia
Famille :
Taxodiaceae
Hauteur :
-
Hauteur visée :
Cette espèce peut atteindre plus de 90 m en Amérique, 50 à 60 m chez nous
Diamètre de la couronne :
-
Circonférence du tronc :
-
Circonférence espérée :
1200 cm
Longévité espérée :
Peut vivre jusqu’à 2000 ans, parfois 3000
Origine / Indigène :
Sierra Nevada, Californie, USA
Sol préféré :
Profond et frais
Climat préféré :
Montagnard humide
Botanique illustrée © Wikimedia Commons - The Royal Horticultural Society Diary 2004

Anecdote du Séquoia géant

Son espèce porte le nom d’un chef indien cherokee « See-quayah ». Les séquoias sont les plus gros et grands êtres vivants de la planète. Ils sont tout simplement gigantesques. Ils portent bien leur nom. Cet arbre « mammouth » à la peau rouge, était vénéré par les indiens de la Sierra Nevada (Californie, USA).

Son écorce a inspiré toutes sortes de surnoms imagés. Sa couleur rouge-brun est à l’origine du nom anglais des séquoias : les « Redwoods » (bois rouges). Son épaisseur énorme et sa texture spongieuse et fibreuse lui ont valu le nom « d’arbre à boxeur ».

Pourtant, cette écorce est douce comme du velours : elle devrait plutôt donner envie de la caresser plutôt que de la boxer. De plus, elle est moelleuse comme un coussin. Elle invite à s’adosser au tronc. Si bien qu’on surnomme parfois les séquoias « dossier du randonneur ».

Secrets du Séquoia géant

Le séquoia est un arbre adapté au feu. Sa capacité de résistance aux flammes est exceptionnelle. Son écorce épaisse, pleine d’eau et de tanins, est une véritable couche anti-feu. Ses branches, souvent perchées à 10-30 mètres de haut, échappent aux flammes.

La reproduction de ce conifère californien est surprenante. Seule une forte chaleur permet à ses cônes de s’ouvrir pour libérer leurs graines. En l’absence de canicules ou de feux de forêt, ils peuvent rester fermés et accrochés à leurs rameaux pendant 20 ans.

Les incendies naturels sont de fameux alliés des séquoias. Ils dégagent le sol forestier et l’enrichissent de leurs cendres : ils permettent ainsi aux graines de germer.

Cependant, ce pouvoir des séquoias a montré ses limites ces dernières années. Avec le dérèglement climatique, l’alternance de canicules et de précipitations a laissé place à la sécheresse continue. Ce réchauffement cause des méga-feux qui menacent les séquoias. Si cela continue il pourrait venir à bout de cette espèce apparue sur Terre … bien avant les dinosaures !

Bienfaits du Séquoia géant

Le séquoia géant est un arbre forestier qui devient immense. Il n’a pas sa place en voirie. Il peut pousser dans des parcs ou dans de très grands jardins. On le plante pour décorer les espaces verts. Sa silhouette allongée sculpte le paysage.

Etant donnée la surface de son immense feuillage, il produit beaucoup d’oxygène. Il capte de très gros volumes de gaz polluants, et aussi le CO2 : il les stocke dans son bois durable.

Il diversifie la palette classique des arbres plantés en ville. Très peu de végétation pousse à son pied et il est résistant aux champignons. En revanche, sa couronne accueille des oiseaux, et son écorce sert d’abri à de nombreux insectes araignées, abeilles solitaires, gendarmes, etc.

Reconnaître le Séquoia géant

Ecorce

Brun-rouge - Très épaisse – Fibreuse et moelleuse

Feuilles

Le long des rameaux : petites écailles pointues, placées en spirale – Bout des rameaux : petites aiguilles pointues (+- 1 cm)

Feuillage

Couleur toute l’année : Vert foncé – Persistant

Fruits

Petits cônes (mini-pomme de pin) – Au bout des rameaux – Ovales – Motif : écailles en losanges aplatis, un peu creux au centre - Contiennent des graines minuscules

Signes particuliers de cet arbre

Ce trio de séquoias géants a été planté dans les années 70, de part et d’autre du chemin. A l’époque, leurs branches ne se touchaient pas. Aujourd’hui, ils forment un ensemble bien sculpté, un peu sombre, au milieu du Cours Gordon Bennett. Ils se dressent vers le ciel comme 3 fusées. Ils mesurent xx mètres. Qui sait s’ils parviendront un jour à dépasser largement les 6-8 étages des immeubles voisins ?

Pour l’instant les séquoias géants qui poussent en Belgique ne dépassent pas les 40 mètres de haut. Leur plantation est trop récente pour pouvoir dire s’ils deviendront aussi colossaux que leurs cousins américains. En Californie, le plus grand sequoia géant du monde, le « General Sherman », mesure près de 84 mètres. Il est âgé d’environ … 2000 ans !

Ces arbres californiens semblent bien s’acclimater chez nous, surtout à flanc de colline ou en fond de vallée. Ils aiment lorsque l’atmosphère est humide comme par exemple, les brouillards matinaux. Mais ils ne se reproduisent pas, car nos étés ne sont pas assez brûlants. Enfin, pas encore …

Leur écorce est souvent mise à l’épreuve des griffes des chiens et des coups de promeneurs. Si vous passez par-là, ne ruez pas ces géants de coups. Approchez-vous doucement de l’un d’entre eux en faisant très attention à ne pas blesser les racines de l’arbre. Et puis, adossez-vous confortablement à son tronc. Levez le nez et laissez-vous emporter par le vertige : cet individu peut ouvrir les portes de votre imaginaire.

(Textes et photos par Priscille Cazin - Sylvolutions)

Ce portrait est:

- Enrichi d’une illustration issue de la Collection de l'Etat fédéral belge en prêt permanent au Jardin botanique de Meise.

- Une initiative de Christos Doulkeridis, Bourgmestre, d’Audrey Lhoest, Echevine de l’Environnement, des Espaces Verts et des Plantations, du Tourisme, du Collège des Bourgmestre et Echevins d’Ixelles.

Photo by Priscille Cazin (Sylvolutions) © Ixelles/Elsene
Photo by Priscille Cazin (Sylvolutions) © Ixelles/Elsene
Photo by Priscille Cazin (Sylvolutions) © Ixelles/Elsene
Photo by Priscille Cazin (Sylvolutions) © Ixelles/Elsene
Photo by Priscille Cazin (Sylvolutions) © Ixelles/Elsene
Photo by Priscille Cazin (Sylvolutions) © Ixelles/Elsene
Photo by Priscille Cazin (Sylvolutions) © Ixelles/Elsene
Photo by Priscille Cazin (Sylvolutions) © Ixelles/Elsene
Photo by Priscille Cazin (Sylvolutions) © Ixelles/Elsene
© Bruciel 1977
© Bruciel 1984
© Bruciel